Que faut-il savoir à propos de La Coupole Saint Omer

Vous êtes passionné par l’Histoire et plus précisément par la Seconde Guerre Mondiale ? Les livres et les films documentaires n’arrivent pas à assouvir cette passion ? Pour une immersion totale dans cette époque, il faut frôler ses témoins. Avez-vous entendu parler de la Coupole d’Helfaut, à Saint Omer ? Tenant debout après des décennies, cet ancien bunker s’est transformé aujourd’hui en un centre de savoir. Quelles activités pouvez-vous y pratiquer ? Comment y aller ? Préparez-vous à vous téléporter au crépuscule de la 2e Guerre Mondiale.

• La Couple d’Helfaut, c’est où exactement ?

La coupole d’Helfaut-Wizernes, appelée aussi coupole d’Helfaut est nichée dans la commune du même nom, à 5 km de Saint-Omer dans le département du Pas-de-Calais. Vous pouvez y aller en voiture, mais si vous n’êtes pas motorisé sachez que le chemin de fer touristique de la vallée de l’Aa dessert la Coupole et qu’il existe une navette Mouvéo entre la gare de Saint-Omer et la Coupole.

 

• Qu’est-ce que c’est exactement ?

La Coupole est un ancien bunker de la seconde guerre mondiale. Pensée par les nazis et construite par les déportés entre 1943 et 1944, cette construction servait comme réserve d’armement, de munitions, de fusées et combustibles. Hitler planifiait d’en faire une base de lancement de missiles V2 en direction de Londres et du Sud de l’Angleterre, mais les choses avaient pris une autre tournure.

De son nom de code allemand « Schotterwerk Nordwest », la Coupole était l’un des piliers de la force nazie puisqu’elle instaurait la peur en France et une menace perpétuelle en Angleterre.

Ce n’est qu’en septembre 1944 que les Alliés et spécifiquement Churchill se décidèrent à la bombarder et à la démolir partiellement pour en faire des vestiges qui demeurèrent intacts jusqu’aux années soixante-dix.

Nous sommes à la fin des années quatre-vingt-dix, les plaies sont cousues et guéries. On se décida à transformer ce qui fût un jour un témoin de la folie nazie en un centre d’histoire et de mémoire. Le but étant d’éterniser la mémoire des déportés et de faire de la coupole un symbole de la victoire du bien sûr le mal.

Architecturalement parlant, la structure de la Coupole est unique. Un dôme parfaitement arrondi de béton, sous lequel gisent les réserves et les bases de lancement. Tout sera réaménagé et réutilisé.

1997, la Coupole est officiellement un musée et accueille ses premiers visiteurs.

 

• Quelles activités pratiquer à la Coupole ?

Tout d’abord, il est judicieux de savoir que la Coupole est ouverte tous les jours sans interruption de 9 h 00 à 18 h 00 toute l’année et de 10 h 00 à 19 h 00 en juillet et en août. Le tarif des billets varie selon l’âge et les parcours souhaités.

L’aventure commence maintenant. Vous entrez par un ancien tunnel ferroviaire. Dès les premiers pas, le béton de la construction, la hauteur du plafond et la forme arrondie de la structure vous noient dans un océan d’acoustique : les échos valsent, les sons se gonflent et vous commencez à goûter à l’univers de la Coupole. Après quoi, vous pouvez choisir votre circuit et votre activité.

  1. Expositions permanentes dans les tunnels et sous le dôme :

Les expositions permanentes sont les axes historiques autour desquelles tourne le centre d’histoire de la Coupole. Vous pourrez choisir entre :

  • L’occupation dans le Nord-Pas-de-Calais : Une reconstitution visuelle de la vie en France occupée : de l’invasion nazie en passant par l’exode, les péripéties et les douleurs de la vie quotidienne, la Résistance, la Collaboration et finalement la Libération.
  • Les missiles balistiques allemands : La Coupole servait pour cacher un arsenal gigantesque. Après la libération, des vestiges de fusées V1 et v2 furent déterrés.
  • L’histoire du vol spatial : L’histoire commence par le premier pas de l’Homme sur la Lune, tourne autour des satellites et s’en va sans gravité aucune à travers l’univers visible.
  • Le mémorial des déportés : À la fin des circuits, un mémorial est mis en place pour les déportés du camp de concentration de Dora.

 

  1. Expositions temporaires :

Les expositions temporaires sont des interventions historiques, scientifiques ou artistiques ponctuelles qui portent sur l’un des sujets clés de la Coupole. Cette initiative a été mise en place pour dynamiser le centre.

 

  1. Planétarium :

Le planétarium est sans aucun doute la partie la plus prestigieuse et fascinante de toute la coupole. Une salle de projection 360° nichée sous le dôme vous ouvre ses portes pour une immersion totale dans l’espace. Que ce soit au niveau de l’image ou du son, le monde créé à l’intérieur de la salle est quasi palpable.

Le planétarium est tellement célèbre que la Coupole est devenue depuis quelque temps une école d’astronomie à part entière.

Si vous êtes un amoureux de l’astrophysique, cet espace est fait pour vous.

 

  1. Centre de ressources :

Les documents les plus importants de la 2e guerre mondiale sont préservés à la Coupole : des anciens journaux, au dictionnaire biographique des déportés de Dora en passant par les documents ayant appartenu aux nazis, tout y est. Telle une bibliothèque spécialisée, vous pourrez apercevoir, frôler et sentir le passé.

 

  1. Conférences :

Plusieurs conférences se tiennent à la Coupole. La majorité des conférences sont soit historiques soit astrophysiques. Si vous êtes passionné par l’un des deux secteurs, jetez un coup d’œil au programme en ligne de la Coupole pour ne rien rater.

 

  1. Visites scolaires :

Il est possible d’organiser des sorties scolaires à la Coupole. Il suffit de tout programmer avec la direction de la Coupole pour mettre au point des circuits de visites adaptés pour les enfants.